Profitez d’une réduction de 5% sur votre première commande avec le code WELCOME5 !

Profitez d’une réduction de 5% sur votre première commande avec le code WELCOME5 !

Contre-indications et effets secondaires de la yerba mate

Amer au goût, il est réputé pour ses nombreux bienfaits et ne devrait pas avoir d’effets secondaires s’il est consommé naturellement et avec modération. Bien qu’il s’agisse d’une herbe aux nombreuses propriétés médicinales, il est parfois préférable d’éviter sa consommation. Découvrez ci-dessous certains effets du maté et quelles sont les contre-indications de la yerba maté !

Principale cause des effets secondaires: la caféine

Il est incontestablement prouvé scientifiquement que la caféine est présente dans la yerba maté. Il en va de même pour le thé, le guarana et le cacao, entre autres. La consommation de maté peut avoir un effet négatif sur le métabolisme. Toutes les propriétés nutritionnelles et tous les aspects positifs que le maté assure à l’organisme seraient contrecarrés par l’effet de la caféine.

Quels sont les symptômes dont peut souffrir une personne dont la consommation de maté l’affecte ? Tout dépend du métabolisme de la personne. La réaction du corps peut être observée dans une large mesure si la personne a été nourrie au préalable. Un estomac vide, qui reçoit une dose de caféine, rendrait l’assimilation de la caféine dans le sang plus forte.

Par conséquent, les effets secondaires de la consommation de maté pourraient se refléter dans :

  • Maux de tête.
  • Tachycardie et rythme cardiaque rapide.
  • Étourdissements et nausées.
  • Insomnie et manque d’appétit.
  • Douleurs d’estomac.
  • L’anxiété.

Comme on le sait, il existe une relation très forte entre le corps et l’esprit. Lorsque le corps est désorienté, en raison de la consommation de certaines substances, l’esprit réagit et change sa façon d’interpréter la réalité. Comme les substances hallucinogènes, la consommation excessive de caféine peut provoquer des dommages neurologiques.

Dans une large mesure, ce qui se passe avec le maté, c’est que sa teneur en caféine est compensée par sa valeur nutritionnelle. Contrairement au café et à d’autres substances comme le cacao, qui présentent également des niveaux élevés de glucose, le maté se caractérise par des propriétés nutritionnelles très élevées.

La caféine contenue dans le maté est compensée par sa valeur nutritionnelle.

Ainsi, l’effet sur le métabolisme tend à se positionner par rapport à l’effet psychoactif que peut générer la caféine. C’est pourquoi on prétend que, bien que le maté ait un rapport milligrammes/millilitres plus élevé que le café, le maté est beaucoup plus sain.

Pour être plus précis, il faut rappeler que la statistique proposée par les études scientifiques est que le taux de caféine du maté est de 68 milligrammes par 100 millilitres. Le café, quant à lui, présente un ratio de 45 milligrammes pour 100 millilitres.

L’autre point à garder à l’esprit est que la caféine devient réellement nocive lorsqu’elle est consommée en excès. Si une personne ne consomme pas plus de 400 mg de caféine par jour, on peut dire que sa santé restera suffisamment bonne.

De plus, le temps nécessaire pour que la caféine élimine le corps est de 6 heures maximum. Le vrai problème, ce qui serait vraiment dommageable, c’est de consommer trop de caféine en une seule fois, ce qui obligerait le corps à travailler dur pour compenser ses effets.

Effets secondaires : Le maté et le risque de cancer

Ces dernières années, la question de savoir si le maté est cancérigène a fait l’objet d’une forte controverse. En 1991, une étude menée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui fait partie de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré que le maté pouvait être classé dans le groupe 2A, en tant que boisson chaude potentiellement cancérigène.

Cette étude a été fortement critiquée à l’époque, car les raisons de cette classification n’étaient pas précisées en profondeur. En fait, le rapport se basait principalement sur d’autres études réalisées en Amérique du Sud, où la nocivité de la consommation de maté chaud était mentionnée.

Oui, dans ce cas, la “nocivité” provenait de la chaleur de la boisson elle-même, mais pas du maté lui-même. Ce qui était avancé dans les rapports analysés par le CIRC, c’est que les boissons chaudes pouvaient provoquer le cancer de l’œsophage. Il a également été question de savoir si le maté pouvait avoir une incidence sur les problèmes rénaux, mais pas sur l’aspect cancérigène.

Des études menées en Uruguay ont également affirmé que les personnes qui consommaient du maté très fréquemment avaient dix fois plus de risques d’avoir un cancer que celles qui s’abstenaient de boire du maté.

Une nouvelle perspective est apparue en 2022

Ce n’est que plus de trente ans plus tard que le CIRC lui-même et l’OMS ont dû réaffirmer ce qu’il avait diagnostiqué. Les deux organisations ont été forcées d’admettre qu’il n’existait aucune base scientifique permettant de considérer le maté comme une cause de cancer dans le corps humain.

Des études menées par l’Institut national de la yerba maté (INYM) ont par ailleurs affirmé que la consommation de maté est une habitude véritablement saine. Ce sur quoi l’INYM insiste le plus, c’est que le maté est une boisson à forte valeur nutritionnelle.

Avant de l’affirmer définitivement en 2022, le CIRC avait déjà déclaré en 2016 que le maté ne pouvait être considéré comme cancérigène. Ce qui a été affirmé 7 ans plus tard, en 2022, c’est qu’il est peu probable que le maté puisse générer des néoplasmes, phénomène qui se produit lorsque des cellules malades se multiplient de manière incontrôlée, se propageant et contaminant l’organisme.

Le grand dilemme de la température du maté

Ce qui fait débat, c’est la qualité de la température de l’eau. Les études du CIRC insistent sur le fait que l’exposition des cellules du corps humain à des températures supérieures à 65° Celsius peut être très nocive pour la santé. Si cela doit être pris comme référence, alors d’autres boissons chaudes, comme le thé et le café, pourraient également être considérées comme cancérigènes.

Il faut noter en tout cas que dans le cas du maté, lorsque la boisson est ingérée, la température n’est pas assez élevée pour blesser les lèvres ou la langue du consommateur. C’est un autre indice qui montre que la consommation de maté ne peut être considérée comme nuisible.

Le maté cebado, comme l’indique une étude menée par l’UNAM, ne dépasse pas une température de 58° Celsius. La température atteint ce maximum en raison du travail effectué par la bombilla. Le processus d’aspiration permet d’abaisser la température.

Contre-indications : Qui doit limiter sa consommation de maté ?

La caféine contenue dans le maté peut être dangereuse si elle est consommée en excès. Cependant, il existe un groupe de personnes pour qui la consommation de caféine n’est pas judicieuse. Toutefois, cela ne veut pas dire que la consommation de caféine doit être complètement éradiquée. Si vous voulez en profiter avec modération, les effets ne seront pas si néfastes.

Il est très différent de boire du maté une fois par jour que de le boire fréquemment tout au long de la journée. La plupart des aficionados du maté ont tendance à le consommer environ trois fois par jour, après chaque repas. Le faire à ce rythme peut être nocif, car la consommation moyenne de caféine serait d’environ 200 mg.

Vous trouverez ci-dessous les types de personnes qui devraient limiter leur consommation de maté.

Femmes enceintes : pour les femmes enceintes, il est préférable, si possible, d’éviter de boire du maté pendant les mois de la grossesse. Bien sûr, il y a aussi l’exception à la règle : déguster un maté de temps en temps ne sera pas si nocif pour la santé du bébé.

Ce qui se passe, cependant, c’est que la caféine est transmise au bébé par le placenta. La glande thyroïde embryonnaire va recevoir les effets de la caféine, ce qui va établir le développement génétique qui déterminera la croissance de l’enfant.

Il est également recommandé de ne pas boire de maté pendant l’allaitement.

Les personnes ayant des problèmes de sommeil : il est conseillé aux personnes qui ont des difficultés à dormir et à atteindre un niveau de sommeil profond de s’abstenir de boire du maté. Il a été démontré que le niveau de caféine dans le maté, en équilibre avec sa valeur nutritionnelle, est suffisamment fort pour interférer avec les processus du sommeil nocturne.

Mais si vous souffrez d’insomnies fréquentes, dues à d’autres processus métaboliques, il est préférable de ne pas boire ou de limiter votre consommation de maté.

Les personnes qui souffrent d’anxiété : pour une personne qui souffre d’anxiété, la consommation de maté peut renforcer cet état. Il en résultera un niveau accru de stress et de fatigue. Dans ce cas, la boisson ne fera pas vraiment son travail d’énergisant nutritionnel.

Dans la plupart des cas, une personne souffrant d’anxiété trouvera dans le maté une grande dose de soulagement, en raison de tout le niveau d’énergie fourni par cette boisson. Mais les niveaux d’énergie, lorsqu’ils atteignent leur maximum, commencent à baisser. Et c’est à ce moment-là que l’anxiété est accentuée.

C’est même l’atteinte de ces niveaux de baisse d’énergie qui conduit à d’autres maladies mentales telles que le trouble affectif bipolaire et la schizophrénie. Les personnes qui prennent des médicaments pour dormir devraient éviter de boire du maté.

Personnes souffrant de migraines ou de douleurs chroniques : boire du maté lorsqu’on souffre de migraines ou de maux de tête sévères peut en fait augmenter la douleur. Il en va de même pour d’autres niveaux de douleurs chroniques, dues à des maladies telles que les rhumatismes. Le niveau de caféine va énergiser vos neurones et vos cellules, générant un effet indésirable.

Interactions avec d’autres substances

La caféine n’est pas la seule substance et/ou alcaloïde qui fait partie du maté. Au-delà de l’impact de la caféine contenue dans le maté, d’autres substances importantes entrent en jeu et stimulent également le système nerveux de manière positive. Ces substances sont connues sous le nom de théobromine, théophylline et flavonoïdes.

Quels sont les effets de la théobromine sur le corps humain ?

En tant qu’alcaloïde, la théobromine a une structure moléculaire assez similaire à celle représentée par la caféine. Il est considéré comme un psychoactif qui agit comme un stimulant léger et de faible intensité sur le système nerveux. C’est à son tour grâce à cette substance que l’effet diurétique du maté est établi.

La théobromine produit un niveau plus élevé d’urine, contribuant à la libération des fluides retenus dans le corps. En plus de cet avantage, un autre effet important de la théobromine est qu’elle est un vasodilatateur. Cela se traduit par le fait qu’il soutient l’activité cardiaque. Cet élément est si crucial pour le métabolisme humain qu’il existe des médicaments contenant de la théobromine pour les traitements artériels.

En fait, cette substance est également importante dans les médicaments développés pour la toux.

Quels sont les effets de la théophylline sur le corps humain ?

Comme la caféine et la théobromine, la théophylline a une composition moléculaire très similaire. L’un des avantages les plus importants qu’il offre est son impact sur le système respiratoire. C’est pourquoi il est potentiellement utile pour les maladies bronchiques. Pour les personnes souffrant d’insuffisance respiratoire aiguë, la prise de médicaments à base de théophylline est essentielle.

Cependant, une trop grande quantité de théophylline peut être très nocive. Lorsqu’il est consommé en excès, il a un effet négatif sur le rythme cardiaque, entraînant une baisse de la pression sanguine.

Quels sont les effets des flavonoïdes sur le corps humain ?

Il y a en fait beaucoup à dire sur ce type de substance. En fait, nous parlons de tout un groupe de substances diverses et très naturelles. Des études montrent qu’il est présent non seulement sous une forme très latente dans le maté, mais aussi dans un grand nombre d’aliments.

La consommation de grandes quantités de flavonoïdes n’est pas nocive pour l’homme. Au contraire, plus la consommation est avancée, meilleurs sont les effets sur la santé. L’un de ses meilleurs effets est lié à ses propriétés antibactériennes et antivirales. C’est un type de substance qui renforce le système immunitaire et qui est anti-allergique.

Les flavonoïdes ont la particularité d’être composés de niveaux élevés de vitamines A, B1, B2, C et E. Il est également doté de calcium, de potassium et de magnésium. Le fer et le potassium sont également présents dans cette substance.

Recommandation : boire du maté de façon raisonnable

Il y a plusieurs raisons qui ont un impact sur le goût de boire du maté. La première concerne naturellement le goût de la boisson et ses différentes nuances. Mais l’aspect culturel et traditionnel, la conception du compagnon comme quelque chose qui exalte votre style de vie, entre également en jeu.

Alors comment apprécier le maté si vous avez une faible tolérance à la caféine ? La réponse se trouve dans l’étude de l’effet de la consommation de maté sur votre métabolisme. Étudiez les réactions de votre corps sur votre esprit et votre corps pour apprendre à reconnaître quand ou quand ne pas boire du maté.

Par exemple, si vous avez vraiment des problèmes d’insomnie, vous pouvez essayer de boire du maté le matin. N’oubliez pas que la période d’assimilation de la caféine du maté peut être portée à 6 heures. L’établissement d’une relation entre les effets de la caféine et la façon dont votre corps réagit vous aidera à percevoir la quantité de maté que vous pouvez consommer.

La modération est toujours le meilleur conseil. Adopter une attitude responsable vis-à-vis de la consommation de maté et être conscient de la dépendance qu’il peut engendrer pour votre métabolisme vous aidera à apprécier cette boisson avec goût et dans une perspective encore plus culturelle.

Consultez nos articles

© 2023